Stasiland est le roman de la Stasi, la redoutable police secrète de l’Allemagne de l’Est. Malgré la chute du mur de Berlin, cette terrible époque hante encore victimes et anciens agents. Ainsi, Miriam Weber, seize ans, détenue  plusieurs jours pour un interrogatoire après avoir tenté de franchir le Mur. Herr Winz, nostalgique du communisme, cette période « bénie » où tous avaient du travail. Ou encore cet indic qui se faisait passer pour aveugle afin de mieux espionner les suspects. Enfin, Frau Paul, séparée pendant des années de son fils, hospitalisé à l’Ouest au moment de la construction du Mur.

Au fil de ces histoires, Anna Funder nous entraîne au cœur d’un régime camisole et nous plonge dans la folie de ces années Stasi où triomphe la délation. Comme La Vie des autres, Stasiland expose un pays figé dans la peur. Un monde où la vie n’est jamais privée.

Une réalité qui dépasse la fiction.