« La connaissance est un présent d’une infinie cruauté quand elle ne permet pas d’agir. »
Lors d’une réception en son honneur, le professeur Lazare s’isole, las des sollicitudes. Abordé par un jeune journaliste, l’éminent généticien se surprend à lui proposer un verre dans un bar. Au fil des échanges, Lazare se déleste du secret qui entoure ses recherches. À quoi bon avoir déchiffré la partition du génome si cela conduit à trahir l’être cher et condamne à la solitude ?
Jouant des nuances et des silences avec une délicate subtilité, Reflets des jours mauves invite à un étonnant voyage où le passé fait chanceler le présent, et la conscience l’emporte sur la science.

Télécharger le premier chapitre