Qu’ils soient fans de romans policiers, de mangas ou de fantasy, qu’ils écrivent sur des cahiers ou sur les murs, Irène, Eugénie, Benjamin, Marie, Elorn et Annabelle nous entraînent avec espièglerie et sensibilité dans un monde à la fois cruel et porteur d’espoir. Leurs nouvelles sont le reflet des préoccupations et des rêves d’une génération : du corps bafoué au cœur brisé, d’une allégorie de la mondialisation aux tribulations d’un drôle de « martyr ». Leurs héros – prof de maths sadique, peintre visionnaire, médecin candide ou enfant solitaire – sont aussi insolites que poignants.
Cette année encore, les lauréats du Prix Clara (ils ont entre 15 et 17 ans) ont rivalisé de créativité pour nous surprendre, s’ancrer dans le réel et composer une farandole d’histoires irrésistibles.