Une maîtrise d’anglais en poche, un poste de professeur qui l’attend à Brest, Benjamin, vingt-cinq ans, peut enfin voler de ses propres ailes. Et dire adieu à sa vie nomade et décousue. Pourquoi se sauve-t-il alors en Israël sur un coup de tête ? Pourquoi s’invente-t-il un grand-père juif alors que le sien tenait l’harmonium tous les dimanches dans l’église de Trémadec ? Il est cinglé, complètement cinglé. Et pourtant, grâce à cet élan de liberté, ce jeune Français en quête d’identité va trouver sa voie et devenir un homme, à trois mille kilomètres de chez lui, dans un Proche-Orient déchiré.
Entre émotion et filiation, ces tribulations d’un Breton en Terre sainte marquent le retour à la comédie de Corinne Roche.