Nom : Gilbert Pastois – Âge : 64 ans – Domicile : Beauvais – Profession : comptable à la retraite – Signe particulier : néant

Il a connu six ou sept femmes. La dernière, Jeanne, l’a quitté. Il ne connaît plus personne, n’attend plus rien de la vie. Pourtant, un jour, au café, il pense croiser son semblable et se met à lui écrire. Les lettres, adressées à cet inconnu, mais jamais envoyées, révèlent une existence pleine de failles et bientôt un sombre projet.

Personnage pris dans la spirale de ses mirages, énigmatique quête du double, ce roman épistolaire mène le récit du chagrin comme un thriller haletant. L’écriture sensible et juste déroule le fil de destins fragiles.

Télécharger le premier chapitre