Une capitale de bord de mer. Après un coup d’État militaire, le portraitiste, le coiffeur et le chef cuisinier du Président déchu sont retenus dans sa résidence d’été. Alors que dans la vallée le chaos s’empare des rues, depuis les jardins alanguis de la villa des hauteurs, les femmes – une fiancée, une fille, une épouse – observent une nouvelle tyrannie se substituer à l’ancienne.
Prenant tour à tour la parole, les protagonistes dévoilent les liens du sang qui les unissent, comment le pouvoir exacerbe les instincts les plus vils et pervertit jusqu’au plus intime. Ici, chaque geste de complicité est aussi acte de séduction. Ici, le despotisme associe cruauté et désir, vanité et trahison. Ceridwen Dovey orchestre magistralement son récit en une spirale hypnotique et poignante qui précipite l’intrigue vers une issue dévastatrice. Sous la brutalité étouffée de sa prose fluide et sensuelle résonnent des échos de García Marquez et de Coetzee.

Télécharger le premier chapitre