Moscou, automne 1941. Un train chargé de nouvelles recrues s’apprête à rejoindre le front. Mais ce n’est pas un régiment ordinaire. Et pour cause ! Cette unité, fondée par Marina Raskova, commandante et agent du NKVD, ne compte pas un seul homme. Exclusivement des femmes, passionnées d’aviation, qui, la veille encore, étaient étudiantes ou ouvrières, et se sont mises en ordre de marche sur le long chemin de la guerre.

Puisant dans des témoignages étonnants et inédits, Liouba Vinogradova dresse un portrait tendre de ces intrépides combattantes au destin hors du commun, des bals populaires aux tombes anonymes, des victoires joyeuses à l’indicible horreur de la bataille de Stalingrad. Ces jeunes filles, âgées de vingt ans à peine, découvrent à bord de leurs avions la mort, l’amour et la haine dans ce conflit d’une cruauté sans pareille.

Un pan captivant de l’histoire militaire, dévoilé à travers le regard de celles qui furent baptisées par leurs ennemis les « sorcières de la nuit ».

Également disponible en version numérique.