Il est des auteurs qui bouleversent la littérature, comme Bernard Melvile. Aussi lorsque l’écrivain célèbre s’éclipse de la scène littéraire, son éditeur se lance à sa recherche. Pourquoi a-t-il disparu sans laisser d’adresse ? Cherche-t-il à s’effacer derrière son œuvre ? En dernier hommage ou dernière offense, l’éditeur remonte le fil d’une disparition. À travers les pages que celui-ci consacre à Melvile, se profile une réflexion sur les enjeux de la création, sur les secrets de la réussite.
Exercice d’admiration ou biographie imaginaire, Le Livreur place l’écriture en son centre.

Télécharger le premier chapitre