Manhattan, une banque d’affaires. Jamais André Bernard, vingt-quatre ans, n’aurait pu imaginer céder, dès son premier jour au bureau, aux avances de son supérieur. Et encore moins que l’irrésistible épouse de ce dernier jetterait son dévolu sur lui. Combinaison périlleuse, mais tellement excitante : le jeune analyste financier n’a pas peur de jouer avec le feu et de s’embarquer dans une folle aventure sexuelle – qu’il ne pourrait maîtriser sans son précieux agenda.

Délicieusement impertinent et terriblement libertin, L’Agenda des plaisirs ausculte les affres de l’amour et du désir en transgressant les conventions et les idées reçues.