Entre saga juive et roman latino américain, La Descendance retrace l’itinéraire de Leib, Berl et Chaim de 1926 aux années soixante. Originaires des shtetls de Russie, Leib et Chaim partiront faire fortune en Colombie et Berl émigrera en Palestine.

Dans cette fresque haute en couleurs, où tout commence par le kaddish lors d’un enterrement et s’achève par une cérémonie de mariage catholique, Michonik, à la manière d’un Singer, dépeint cette diaspora chassée par la violence et les pogroms avant d’emprunter au souffle des sud américains pour conter l’extraordinaire réussite de ces hommes. Traversée du siècle sur un parcours insolite, La Descendance passe de la chronique rocambolesque à la saga familiale, du roman d’aventure à celui d’amour pour aborder les questions de l’assimilation et de l’identité.