« Il était une fois un petit prince qui habitait une planète à peine plus grande que lui… »

José a neuf ans. Ce bout de chou n’a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu’il appelle « voyage », et un bougeoir rebaptisé le « colonel ».
Dans sa chambre, il s’invente un univers qui n’existe que pour lui. Personne n’y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il indemne de cet ailleurs dans lequel il se mure ? Le docteur dit de ne pas trop s’inquiéter, alors sa mère attend, sans trop y croire.

Avec une infinie pudeur, Richard Andrieux explore l’imaginaire d’un enfant à part, qui tient par un fil, suspendu entre deux mondes.

Télécharger le premier chapitre