Elvire partage la vie d’une femme, et Jeremy préfère la compagnie des hommes – et pourtant ils sont aimantés l’un par l’autre. Mais la passion les consume et leur liaison est aussi douloureuse qu’une séparation. Écartelés, les deux amants préfèrent s’étourdir dans les bras de conquêtes furtives, privilégiant le plaisir des sens aux tourments de l’amour.
Pierre de Vilno peint une jeunesse libérée, mais néanmoins égarée. Sismographe des émotions, il capte l’humeur du temps, cette impossibilité de l’amour dans une société où tout est possible. Son récit libertin se déguste comme une coupe de champagne. Les séquences érotiques ajoutent un charme trouble à ce premier roman.

Également disponible en ebook.