Le sexe vu par les femmes est le point commun de ces nouvelles érotiques, prêtes à en découdre avec les conventions. Tour à tour dominatrice, libertine, experte en sex toys, les narratrices lèvent bien des tabous sur la sexualité féminine et visitent avec humour l’Éros et ses alentours. Impudiques, cruelles et drôles, leurs histoires touchent au cœur des fantasmes de l’Ève moderne.
Toujours aussi pétillante, la plume d’Etxebarria s’associe à celles, acérées, de complices – artiste, comédienne, photographe –, héritières de Schéhérazade et d’Anaïs Nin, pour démonter la conception souvent machiste du désir. En conteuses sensuelles, elles dévoilent et libèrent les sens.