Nous croyons avoir appris suffisamment du passé pour savoir que nombre de vieilles réponses ne marchent pas ; et sans doute est-ce vrai. Mais ce que le passé peut réellement nous aider à comprendre, c’est l’éternelle complexité des questions. – Tony Judt

Des marxistes français à l’économie de la mondialisation, de Primo Levi à Albert Camus, de la Grande-Bretagne à Israël, les essais réunis ici couvrent un éventail remarquable de sujets et un large espace géographique. Deux préoccupations dominantes sous-tendent le recueil : le rôle des idées et la responsabilité des intellectuels, et la place de l’histoire récente dans une ère d’oubli. Car, pour avancer hardiment dans le suivant, il s’agit d’abord de ne pas tourner le dos au XXe siècle troublé qui vient de s’achever, mais d’en donner un sens et d’en tirer des leçons.
Liberté de ton, critiques acerbes, ana­ly­ses fulgurantes ponctuent la pensée rigou­reuse et lumineuse de Tony Judt, qui ouvre des perspectives infinies.