Né à Londres en 1948, Tony Judt est décédé en août 2010 des suites de la maladie de Charcot. Étudiant au King’s College de Cambridge et à l’École normale supérieure, il avait enseigné à Cambridge, Oxford, Berkeley et New York University. Depuis 1995, il dirigeait l’Institut E. M. Remarque qu’il avait fondé. Spécialiste de l’histoire européenne, il est l’auteur de douze essais, dont Après-Guerre. Une histoire de l’Europe depuis 1945, désigné par la New York Review of Books comme l’un des dix meilleurs livres de 2005, Retour sur le XXe siècle (EHO, 2010), Contre le vide moral (EHO, 2011), élu l’un des vingt meilleurs livres de l’année par Le Point en 2011, et Le Chalet de la mémoire (EHO, 2012).