Né en 1961, spécialiste de la Russie, de l’Ukraine et de la Roumanie - en particulier de la première moitié du xxe siècle -, Roman Rijka est un passionné d’histoire militaire.