Né en 1932, Jörg Sambeth dirigeait les usines du groupe Givaudan-Hoffmann-Laroche au moment du drame. Il a été condamné à ce titre à cinq ans de prison avec sursis par la justice italienne. Trente ans après, il sort enfin de sa réserve et donne sa vérité sur la tragédie. Il vit entre la Suisse et la France.