De mère tanzanienne et de père américain, Clea Koff est née en Angleterre en 1972. Enfant, elle a vécu au Kenya, en Tanzanie, en Somalie et aux États-Unis. Après des études d’anthropologie à l’Université de Stanford et une spécialisation médico-légale en Arizona, elle est envoyée en 1996, à vingt-trois ans seulement, par le Tribunal pénal international, à Kibuye (Rwanda). Depuis elle a participé à sept autres missions de l’ONU. Clea Koff travaille désormais au sein du MPID (Missing Persons Identification Resource Center), association qu’elle a fondée à Los Angeles et qui a pour but d’établir le profil médico-légal de personnes disparues. Clea Koff a reçu le Prix de la Ville de Nancy 2005, Livres et droits de l’Homme.